Livres

Elitza Gueorguieva
Les mystères de l’ouest

Avec une énergie contagieuse, Elitza Gueorguieva électrise un manuel de survie sonnant la révolte de 2 femmes bulgares débarquées en France.

Une jeune Bulgare débarque à Lyon pour y suivre des études en arts du spectacle. Libérée de la présence encombrante de sa mère, elle découvre un pays où personne ne jette sa poubelle par la fenêtre. Son parcours d’intégration chaotique la conduit rapidement à s’acoquiner avec des punks à chien dans un squat. Ayant suivi Dimitar à Bruxelles puis en France, Dora découvre quant à elle la prostitution, le chantage et l’abandon. Prenant le mors au dent, elle comprend que son corps est devenu un lieu d’investissement et que la meilleure passe, c’est celle qui ne dure pas. Lors de leur rencontre en garde à vue, la première servira d’interprète à la seconde. Chacune à leur manière, elle puiseront une force nouvelle pour s’en sortir.

Dans un montage cut à l’énergie contagieuse, Elitza Gueorguieva confirme un style percutant. Après Les cosmonautes ne font que passer, l’autrice et réalisatrice entrecroise les destins tout en se jouant du décalage culturel pour distiller un humour cynique et mordant. Pour ces « filles de l’Est », renvoyées sans cesse à leurs origines, réussir en France, c’est d’abord se faire comprendre par le boulanger, la dame de la Préfecture et les flics. Dépiautant l’exil de ces femmes bulgares fraîchement débarquées au sein du fabuleux pays d’Amélie Poulain, ce double portrait de femmes fortes s’incarne dans un roman ardent et électrique.

ODYSSÉE DES FILLES DE L’EST, ELITZA GUEORGUIEVA, VERTICALES, 176 PAGES.